© 2019 Clémentine Belhomme

La chair que l'on montre aux curieux

Exposition du 29 Mars au 07 Avril 2019

Galerie du 59 rue de Rivoli, Paris I

1/6
Picto 28/03/19
publication-picto-expo.JPG
Que faire à Paris 28/03/19

Exposition le PORTRAIT, LE PAYSAGE, LE CITOYEN

LA ROCHELLE, Porte Maubec

Exposition collective :  Œuvres de Julie Boileau, Fanny Legros, Clémentine Belhomme, Rémi Gregy, Cécile Guys

 

Commissariat : François Rochon et Catherine Rebois

 

DU 10 AU 15 OCTOBRE 2015 

Le paysage est une pure interprétation d’un imaginaire qui tente de se faire une idée de la nature en tant que telle. Le paysage est issu de l’art et de la représentation. Il est un genre artistique à part entière qui restitue l’invention imagée d’une représentation de la nature. Le paysage est culturel, car il n’existe pas autrement. Il y a la nature et sa représentation ainsi nommée : paysage. Que peut-on y voir ? Que regarde-t-on face à un paysage ?

 

Il est une singularité, une délimitation et ces choix passent pour être la nature au titre de paysage. La nature s’y trouve remaniée par le regard. Le paysage est un signe de l’art. Mais en quoi le paysage nous concerne-t-il comme citoyen ? C’est la question que ce sont posés ces jeunes photographes sélectionnés pour ce projet. On peut le représenter dans son unité, comme un tout que forme la nature riche et apaisante, mais c’est oublier le flux chaotique du monde, les pulsions de vie et des sentiments. Les enjeux du genre ont évolué et se sont élargis. La dynamique du paysage est créative et la nature devient “sujet“.

 

Sacré sujet qui aborde la transformation du paysage avec son temps. Le pittoresque engagé avec la modernité, la nature avec l’industrie, les campagnes avec l’urbanisme, les plaines avec les réseaux de communication, les routes et autoroutes et l’agriculture en prise avec la rentabilité. Le paysage engendre la question de l’humain et son environnement se pose là. Les territoires et le climat deviennent des enjeux majeurs. Sommes-nous acteurs de nos paysages ? Nous les mettons en lumière, nous les façonnons, en tant qu’artiste photographe, mais aussi en tant que citoyen, en actes qui ont des conséquences. C’est en ce sens que se sont engagés mes élèves de l’école de Condé et plusieurs jeunes photographes invités, avec ce travail photographique.

 

Le résultat, c’est une exposition qui se propose de questionner et d’envisager le paysage, ce genre particulièrement photographique et contemporain, au travers du regard d’une jeunesse enthousiaste, sensible et créative.

 

Catherine Rebois

Présidente d'Interférent

© Clémentine Belhomme, Nature Humaine, Tirage 60x90, inkjet sur papier Fine Art Pearl. Edition 1/5

© Clémentine Belhomme, Nature Humaine, Tirage 60x90, inkjet sur papier Fine Art Pearl. Edition 1/5

Publications

Le Littéraire, 22/04/17
Carnet d'Art 21/04/17
L'Oeil de la Photographie, 10/04/17
L'internaute, 10/04/2017
L'internaute, 06/12/2016
Carnet d'Art n°9, La Folie
 12/06/2017